Les acteurs du projet de restauration

L’association RESTAURER a été créée en 1987, afin de « faire connaitre et apprécier, de protéger et faire valoir l’édifice religieux et artistique que représente l’église Notre-Dame du Raincy ».

Elle a porté les différentes phases de restauration antérieures, notamment celle réalisée en 1991. Compte tenu de son expertise acquise, RESTAURER est membre du  comité de pilotage du projet.

RESTAURER assure, avec une équipe dédiée, les manifestations culturelles en faveur de la restauration du clocher, ainsi que la communication.

Enfin, elle organise des visites commentées de l’église sur rendez-vous, en particulier pour des groupes venant de l’étranger.

Notre-Dame du Raincy est la propriété du diocèse de Saint-Denis au travers de l’Association diocésaine de Saint-Denis (ADSD).
En qualité de maître d’ouvrage, il est le pivot du projet de restauration, notamment pour ce qui touche aux subventions, aux relations avec les architectes, et aux choix techniques. Il travaille en lien étroit avec le comité opérationnel mis en place pour la conduite du projet.

Notre-Dame du Raincy est l’unique monument historique du Raincy, très bien connu de ses habitants, et apportant un rayonnement important au plan local, régional et international.

La ville entretient des relations de confiance avec le diocèse de Saint-Denis-en-France, l’association RESTAURER et la paroisse du Raincy, chacun  ayant à coeur de promouvoir par tous moyens la renommée de Notre-Dame du Raincy.

Le dossier de restauration de l’édifice est suivi étroitement par le Maire du Raincy.

L’église Notre-Dame du Raincy est classée « monument historique ». A ce titre, pour les aspects de conservation et de valorisation du patrimoine, elle relève du ministère de la Culture, et plus particulièrement de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) d’Ile-de-France.

La Conservation régionale des monuments historiques (CRMH) veille à la protection, la conservation, la restauration et la mise en valeur des monuments historiques; en  matière de restauration, elle élabore, sur le plan technique, juridique et financier, les programmes de travaux sur les monuments historiques classés et assure la conduite et le contrôle de ces opérations en liaison avec les architectes en chef des monuments historiques, les architectes des bâtiments de France, les conservateurs des monuments historiques.

La DRAC Ile-de-France sera le financeur public le plus important du projet de restauration du clocher de l’église Notre-Dame du Raincy.