Histoire de Notre-Dame de la Consolation

Le Chanoine Félix Nègre

Le Chanoine Félix Nègre

Au début du XXème siècle, Le Raincy est une paroisse de banlieue disposant d’une église trop petite pour une population ayant déjà doublé en quarante ans. L’Abbé Félix Nègre, nommé Curé du Raincy le dimanche des Rameaux 1918, décide de bâtir une nouvelle église, dédiée à la Vierge et commémorant la victoire de l’Ourcq.

Notre-Dame de la Consolation était née et symbolisait cette période d’après-guerre ainsi que le départ des taxis de la Marne, qui, sur l’ordre du Général Gallieni, transportèrent les renforts de troupes qui permirent au Général Maunoury (dont le quartier général était installé à la Mairie du Raincy) de remporter cette victoire de l’Ourcq en septembre 1914.

Trois jours après son installation au Raincy, l’Abbé reçoit un don important de la part d’un pénitent anonyme. Son frère, Victor Nègre, Curé de Meudon, comptait alors parmi ses paroissiens Gabriel Thomas, financier de la construction du Théâtre des Champs Elysées. Ce dernier travaillant dans le cercle de Bourdelle, Maurice Denis et des frères Perret… il les mit en relations avec le Chanoine.


La première pierre fut posée le 30 avril 1922, par Mgr Gibier, Evêque de Versailles. La nouveauté du matériau employé (le béton armé, à la place de la pierre, puis de la brique), l’audace des architectes, les techniques innovantes, la grandeur du sol de la nef, puis enfin la hardiesse du clocher en font un bâtiment unique.

La « Sainte Chapelle du béton armé », ainsi nommée par Le Corbusier, est consacrée et inaugurée le 17 juin 1923, et sera classée Monument Historique en 1966.

Le Chanoine Nègre restera Curé de Notre-Dame du Raincy pendant 35 ans, jusqu’à sa mort, en 1953. Selon ses vœux, il repose dans la crypte de l’église. 

L’église Notre-Dame du Raincy est la propriété de l’Association diocésaine de Saint-Denis-en-France.

Le Raincy est une ville et sous-préfecture de plus de 14.000 habitants, située à une douzaine de kilomètres de Paris, facile d’accès par le RER E et l’infrastructure autoroutière (boulevard périphérique par l’A3 et A86/A1).

Des informations sur l’histoire du Raincy
(site de la Ville).

Video de KTO sur l’église Notre-Dame du Raincy.

Auguste PERRET (Ixelles, Bruxelles 1874 – Paris 1954)

Gustave PERRET (Ixelles 1876 – Paris 1952).

Au début du XXième siècle, les frères PERRET, et plus particulièrement Auguste, devaient participer de façon importante à l’élaboration de l’architecture moderne.

Leur propre demeure (rue Franklin à Paris en 1903) est la première au monde conçue pour le béton et pensée en « style béton ».

Deux ans plus tard, c’est le garage de la rue de Ponthieu, puis le Théâtre des Champs-Elysées, (1911-1913).

En savoir plus.

L’orgue de Notre-Dame de la Consolation

Histoire

Orgue de Notre-Dame du Raincy

Cet orgue a une certaine valeur historique, car c’est sur lui que pour la première fois John Abbey a inauguré sa technique du « frein harmonique ».
Cependant, la restauration de 1957 a supprimé toute trace de ce procédé, et remanié considérablement la composition de l’instrument.

Paradoxalement, alors que Perret avait su doter son Théâtre des Champs-Elysées d’un grand orgue de Pujet, il n’a pas pu offrir à la nouvelle église Notre-Dame un instrument à la hauteur de ses ambitions : l’ensemble apparaît plutôt faible pour ce grand vaisseau qui peut accueillir jusqu’à mille personnes lors de grandes solennités.

Composition

Orgue de Notre-Dame du Raincy

L’instrument actuel est composé de 2 claviers et 15 jeux, selon le détail suivant :

– Récit: Bourdon 8, Gambe 8, Nasard, Flûte 4 Trompette 8, Plein jeu 4r.
– Grand Orgue: Montre 8, Prestant 4, Doublette 2, Sesquialtera 2, Mixture 3 r., Flûte 8, Cromorne 8.
– Pédale: Bourdon 16, Basson 16 (Montre 8 empruntée au Grand Orgue).

Aujourd’hui, l’orgue présente divers dysfonctionnements liés notamment aux infiltrations d’eau et à l’humidité, compte tenu de l’état du clocher. Il a également souffert de la présence envahissante des pigeons, aujourd’hui disparus grâce aux mesures prises par la paroisse.

L’orgue est en outre affecté par des problèmes plus techniques (traction mécanique très dure, accouplement électrique des claviers, quelques notes pneumatiques à la Pédale).

Un projet de rénovation

Au delà des travaux d’entretien-réparation réalisés chaque année, l’association RESTAURER et la paroisse du Raincy ont décidé de lancer une étude de réparation de l’instrument, sans remplacement de celui-ci, compte tenu du coût financier.